Alerte

Neige
  
Thème clair 
 
 Fil Info 
23-05-2024 15:59 - Le Premier ministre géorgien, Irakli Kobakhidzé, a révélé une menace choquante proférée par un commissaire européen lors d’une conversation téléphonique. Selon Kobakhidzé, le commissaire européen a évoqué l’attentat terroriste contre le Premier ministre slovaque, Robert Fico, pour avertir la Géorgie d’être « très prudente ». Cette menace a été formulée dans le contexte du chantage lié à la loi sur la transparence, qui a suscité de vives réactions de la part de personnalités politiques étrangères de haut rang. « La société géorgienne était habituée aux chantages insultants, mais que cette menace était particulièrement inquiétante » a déclaré Kobakhidzé dans un communiqué sur Facebook.

Fil Info - page 10




  


Député européen croate Mislav Kolakusic : La corruption est à la base de toutes les grandes décisions du Parlement européen "Je suis convaincu que la corruption est à la base de nombreuses décisions du Parlement européen, en particulier celles relatives à Covid-19, à l'énergie et aux guerres".

  


Le CDS (cartel de Sinaloa) donne 72 heures au président mexicain pour libérer Ovidio ou ils mettront le feu aux stations d'essence, s'en prendront aux civils, aux militaires et aux fonctionnaires.

*1.jpg


  


L'Iran met en garde la France après de nouvelles caricatures publiées par Charlie Hebdo. « L’acte insultant et indécent contre l’autorité religieuse et politique ne restera pas sans réponse efficace et ferme. » Charlie Hebdo a organisé un concours de caricatures du pouvoir religieux sur son site et publiera les meilleurs dessins dans son édition du 7 janvier.
crnimg88924



L’Iran annonce la fermeture de l’Institut Français de Recherche en Iran (IFRI), plus ancien centre d’études français dans le pays. « Il s’agit d’une première étape après la publication des caricatures. » Une décision regrettable juge la France.

Le site du journal satirique Charlie Hebdo a été victime d’une attaque informatique. Des données auraient été mises en vente sur le darkweb, ainsi que des informations personnelles de plusieurs milliers d’abonnés. Une enquête a été ouverte. La DGSI est saisie.
crnimg90435


  



  



  



  



  



  



*1.jpg