La Commission européenne a annoncé qu'elle financerait un consortium multinational et multi-entreprises dans le cadre d'un projet pilote plus vaste impliquant un ambitieux programme régional de portefeuille numérique.

De nombreux dirigeants de l'Union européenne ont souhaité voir la création d'un portefeuille d'identification, en particulier celui qui effectue les paiements. Le pilote – l'un des quatre – doit être lancé en mars.

Le consortium sera dirigé par Nobid, également connu sous le nom de Nordic-Baltic eID Project. Le financement proviendra du programme Digital Europa de la Commission européenne.
Les acteurs technologiques du projet incluent Thales et iProov .

Le PDG d'iProov, Andrew Bud, a déclaré dans une annonce de la société que le projet prouvera que les informations d'identification vérifiables et la biométrie peuvent relever les défis émergents en matière de paiements.

Les nations participant au consortium seront des représentants et des chefs d'entreprise de Norvège, de Lettonie, du Danemark, d'Allemagne, d'Islande, d'Italie et de Lettonie.

Les sociétés financières, y compris les banques, en Allemagne, en Norvège, au Danemark, en Italie et en Islande feront partie de l'effort. Mais les membres viendront apparemment de loin. La radio et la télévision d'État de Lettonie y participeront, par exemple.

Ce pilote et les trois autres travailleront avec le portefeuille d'identité numérique européen, s'intégrant aux programmes nationaux d'identification électronique dans l'UE.

Nobid a un bon départ sur ce projet. Cela fait déjà partie des efforts du Conseil nordique des ministres pour harmoniser les identifications numériques dans huit pays nordiques et baltes. D'autres dans le pilote s'appuieront sur l'infrastructure de Nobid.

crnimg70974