Le ministre iranien des Affaires Étrangères Hossein Amir-Abollahian a accusé ce jeudi 17 novembre Israël et des services de renseignements occidentaux de «planifier» une guerre civile en Iran.

La République islamique est secouée par une vague de manifestations depuis la mort en détention le 16 septembre de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, arrêtée par la police des mœurs pour avoir enfreint le strict code vestimentaire de l'Iran.

«Destruction et désintégration l'Iran»
Israël, «les services de renseignements et certains hommes politiques occidentaux ont planifié une guerre accompagnée de la destruction et la désintégration l'Iran», a dit Hossein Amir-Abollahian dans un tweet posté jeudi, au lendemain d'un double attentat dans deux villes d'Iran qui a fait dix morts. «Ils devraient savoir que l'Iran n'est ni la Libye, ni le Soudan. Aujourd'hui, les ennemis visent l'intégrité de l'Iran et l'identité iranienne. Mais la sagesse de notre peuple a contrecarré leur plan», a-t-il ajouté.


crnimg38532