Nous vous indiquions cette semaine que 6 personnes au total ont été privées de liberté dans le cadre de l'enquête à grande échelle du parquet fédéral et de la police fédérale pour des délits présumés d'organisation criminelle, de corruption et de blanchiment d'argent.

Une première perquisition avait eu lieu au domicile de l'ancien député européen Pier Antonio, où 600.000 euros cash avaient été découverts. Les enquêteurs se sont également intéressés à la vice-présidente grecque du Parlement Eva Kaili et son compagnon Francesco Giorgi, un assistant parlementaire. Ils perquisitionnent le domicile du couple et y trouvent 150.000 euros. 

Quant au père d'Eva Kaili, il avait été interpellé en possession d'une valise remplie de cash. La somme à l'intérieur devait avoisiner les 600.000 euros, selon les premières estimations. Mais on apprend désormais par le parquet fédéral que celle-ci contenait en réalité 750.000 euros, selon nos confrères du Soir.

Le parquet fédéral nous a transmis une photo de l'argent perquisitionné. Au total, la justice a donc mis la main sur 1,5 million d'euro, selon nos confrères du Soir. Information confirmée également par le parquet.

crnimg4301