Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé la France d'ignorer et de passer sous silence "les multiples crimes de guerre" commis par l'armée ukrainenne.
Paris refuse de prendre en considération les multiples crimes de guerre des militaires ukrainiens et les passe délibérément sous silence, a déclaré ce vendredi 2 décembre la diplomatie russe.

Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué
 
Pour une raison quelconque, Paris ferme les yeux ces huit dernières années sur l'attitude anarchique du régime de Kiev vis-à-vis des habitants du Donbass, qui continuent de mourir sous les tirs quotidiens d'artillerie et de roquettes
Selon Moscou, la France préfère "d'ignorer les meurtres et les abus de civils par des combattants ukrainiens" dans les territoires contrôlés par Kiev.

La partie russe accuse également les dirigeants ukrainiens d'"intolérance extrême à l'égard de toute dissidence" qui se traduit notamment par "des pressions des plus ignobles exercées sur les médias et journalistes".

Le ministère déplore
 
Or, pour les autorités françaises tout cela n'a aucune importance.
Dans ce contexte, Moscou se déclare "outré" par les récentes déclarations du Quai d'Orsay sur l'eventuelle mise en place d'un "tribunal spécial pour les crimes d'agression de la Russie", qui ne serait qu'une "instance judiciaire politisée de plus".

crnimg74816