«Répondons à M. Blinken»: la Douma russe vote à l'unanimité les lois anti-pédophilie et anti-LGBT.

«Blinken nous regarde voter, répondons donc à sa demande sur cette question», a trollé le président de l’Assemblée, Viatcheslav Volodine.

«L’interdiction par la Russie d'informer sur les questions LGBTQI+ serait un autre coup dur porté à la liberté d'expression et aux droits humains des personnes LGBTQI+ en Russie», avait dénoncé Antony Blinken, chef de la diplomatie américaine.



Et d’ajouter, fidèle à la tradition occidentale d'ingérence dans les affaires des autres Etats:

«Nous exhortons les législateurs russes à retirer le projet de loi et à respecter les droits humains et la dignité de tous.»

Au terme d’une longue navette parlementaire, les lois ont été adoptées par 397 voix pour, zéro contre.

Voir aussi:
crnimg65032