Alerte

Neige
  
Thème clair 
 
 Fil Info 
24-04-2024 09:46 - Paris Hilton menace les agresseurs d'enfants partout dans le monde. J’espère vraiment que cela servira de leçon aux gens : si vous maltraitez des enfants, je le découvrirai. Je vous trouverais. Je viendrais avec mon immense projecteur et vous mettrais en lumière où que vous soyez. Il faut connaitre l'histoire de Paris Hilton pour comprendre et ce qu'elle a vécu.

Nouvel ordre mondial - page 2


Suivi sur la modification de la lois 713 au NB. Traduction par Myd Traduction.

Les changements apportés par le gouvernement Higgs à sa politique sur les élèves LGBTQ dans les écoles du Nouveau-Brunswick attirent l’attention.

« Les provinces de tout le pays sont attentives à ce qui se passe au Nouveau-Brunswick parce que ces décisions affecteront le reste du pays », a déclaré Tanya Gaw, fondatrice d’Action4Canada, qui a inondé les députés du Nouveau-Brunswick de courriels.

« Je crois que ce programme doit être éradiqué du système scolaire à l’échelle nationale », a déclaré Gaw dans une interview.

Le ministre de l’Éducation, Bill Hogan, a annoncé les résultats de l’examen du Règlement 713 le 7 juin.

Parmi les changements, il y a la fin de l’obligation pour les enseignants de respecter les noms et les pronoms des enfants de moins de 16 ans dans la salle de classe – indépendamment du consentement parental.

Wren Hicks, qui a grandi à Fredericton et dirige un service de soutien à la clientèle pour une entreprise montréalaise, songeait à revenir dans la province pour faire ce travail à distance, jusqu’à ce qu’ils entendent parler de l’examen de la politique 713.

« Voir certains des points de discussion que je vois reflète des choses que nous voyons des États-Unis, et c’est honnêtement terrifiant », a déclaré Hicks, qui s’identifie comme non binaire et utilise des pronoms neutres.

« Et puis, en plus de cela, d’être le tout premier endroit au Canada à réduire les droits – cela vous fait vraiment penser, quelle est la taille d’une partie de la province qui pense comme ça? Combien y a-t-il de personnes qui me haïssent sans même me connaître ? » Hicks et leur partenaire étaient « il y a quelques mois prêt » à déménager, mais considère que l’action du gouvernement reflète probablement au moins un certain niveau de soutien public.

M. Hogan a déclaré aux journalistes mercredi qu’il n’y avait aucune raison pour quiconque de quitter le Nouveau-Brunswick ou d’hésiter à venir ici.

« Je pense que nous accueillons au Nouveau-Brunswick toutes les cultures et toutes les identités », a-t-il déclaré.

« Je ne vois aucune preuve pour contrer cela. ... Nous voulons que les gens viennent au Nouveau-Brunswick. Nous sommes en mouvement. C’est l’endroit où il faut être.

La chef libérale Susan Holt a averti mardi à l’Assemblée législative que l’examen de la politique aurait « un effet dissuasif sur les efforts de notre province en matière de recrutement essentiel de services de santé, de rétention des enseignants et de développement économique ».

Jeudi après-midi, les députés de l’Assemblée législative débattront d’une motion libérale demandant au gouvernement de revenir à la politique 713 originale.

Des dizaines de courriels envoyés à des politiciens.

Mais tous les membres élus font également l’objet de pressions vigoureuses de la part d’Action4Canada, un groupe fondé par Gaw en 2019.

CBC News a reçu une copie de 138 courriels envoyés aux députés provinciaux depuis dimanche soir.

La plupart d’entre eux utilisent un modèle qui remercie le premier ministre Blaine Higgs pour sa décision et l’exhorte à rester ferme et à garder des groupes comme Pride in Education hors des écoles de la province.

Action4Canada adopte des points de vue sur des questions telles que les vaccins contre les changements climatiques et la COVID-19 qui sont en contradiction avec la science établie et affirme que les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la santé font pression sur les politiques d’identification du genre dans les écoles du monde entier.

En janvier, Gaw s’est vu interdire de faire des présentations à un conseil scolaire de la Colombie-Britannique après que les conseillers eurent déclaré que son matériel était de la désinformation.

Le groupe compte trois sections du Nouveau-Brunswick à Saint John, Fredericton et Woodstock.

Gaw n’a pas voulu dire combien de membres elle a, mais a déclaré que le nombre « dépasse de loin » le nombre de courriels envoyés aux députés jusqu’à présent.

« Nous sommes partout au Canada. Notre objectif est d’être dans chaque ville et communauté et de bâtir des communautés de personnes partageant les mêmes idées avec les mêmes préoccupations pour nos enfants.

Elle affirme que le changement de politique au Nouveau-Brunswick sera un signal encourageant pour les partisans des autres provinces afin qu’ils fassent pression sur leurs gouvernements.

Elle espère aussi que M. Higgs ira plus loin.

Elle appelle la politique 713 « la première étape » et souligne que certains pays et certains États américains interdisent l’hormonothérapie, qui peut faire partie de la transition de genre.

Gaw dit qu’elle veut « à 100%. , absolument » que le Nouveau-Brunswick le fasse.

Hogan a déclaré mercredi que le gouvernement n’avait pas l’intention de modifier davantage les politiques LGBTQ « en ce qui me concerne ».

Le ministère de la Santé n’a pas répondu à une demande de commentaire sur sa couverture Medicare de la chirurgie de confirmation de genre et du traitement hormonal.

Hogan et Higgs ont tous deux répété à plusieurs reprises que la politique 713 est une question de notification parentale et qu’ils respecteront tous les droits LGBTQ.

Mais Hicks dit qu’ils ne semblent pas comprendre qu’ils alimentent une réaction plus large.

« Dès que vous ouvrez un discours sur tout ce qui affecte les droits de quiconque dans la communauté LGBTQ, vous ouvrez cela comme une discussion possible », ont-ils déclaré.

crnimg396


  


  


  

Je crois que c'est très clair ils l'annonçait déjà au début de la "pandémie"... Israël est le leader de ce nouvel ordre mondial comme à l'accoutumé et s'ils l'annoncent avec autant d'aplomb c'est que tout est prêt.





  



IN-SHADOW - A Modern Odyssey - Courte animation.

  
 MONDIALISME 
 INVESTIGATIONS 
 CONTROLES 

Le représentant James Comer lance une enquête à l'échelle du gouvernement sur les efforts continus du Parti communiste chinois pour cibler, influencer et infiltrer tous les secteurs et communautés aux États-Unis, y compris, mais sans s'y limiter, l'éducation, l'agriculture, les infrastructures critiques, la recherche, l'énergie, secteurs des affaires, de l’espace et de la technologie.

Dans neuf lettres envoyées aujourd'hui aux agences fédérales, le président Comer a souligné la responsabilité du Congrès de garantir que le gouvernement fédéral utilise efficacement les ressources existantes pour combattre les opérations d'influence du PCC et renforcer notre patrie. Le Comité recherche donc des informations sur les mesures prises pour contrecarrer la campagne de guerre politique et économique du PCC.

Dans les semaines et les mois à venir, le président Comer a l'intention d'appeler davantage d'agences américaines à fournir des informations sur la manière dont elles combattent la guerre du PCC et dirigera plusieurs auditions pour répondre à cette menace à la sécurité nationale.

Communiqué de presse
crnimg75959


Il faut savoir que dans les plans du nouvel ordre mondial, la Chine devait prendre la domination sur le monde et devenir la première puissance mondiale.