1) Le SRAS-CoV-2 est un agent pathogène créé en laboratoire, fabriqué par des humains et qui a tué des millions de personnes dans le monde. Cela fait-il du SRAS-CoV-2 une "arme biologique" ? Selon l'OMS et l'ONU, il ne s'agit pas d'une "arme biologique", sauf si elle est relachée "délibérément".
crnimg57886


2) La Russie et la Chine accusent les États-Unis de créer des armes biologiques, mais les États-Unis et l'OTAN nient le terme "arme biologique". Au lieu de cela, ils disent "gain de fonction", "évolution dirigée", "recherche défensive", etc.

Des noms différents, mais c'est la même chose. Agents pathogènes mortels.


*2.jpeg

3) Les mondialistes justifient la création d'agents pathogènes provoquant des pandémies en se basant sur la sémantique. Ils peuvent appeler le SRAS-CoV-2 comme ils veulent. Tout ce qu'on sait, c'est qu'ils l'ont fait, qu'il est sorti, et que des millions de personnes sont mortes.

Et à quel prix ? Pour créer des "vaccins" ?

Des "vaccins" qui n'ont même pas fonctionné ?

4) Fauci et Collins, du NIH, affirment avoir levé l'interdiction de la recherche sur le gain de fonction en 2014, afin de devancer les mutations des agents pathogènes. Au cours de ce processus, ils ont créé un agent pathogène, qui s'est répandu, et les "vaccins" qu'ils ont créés n'étaient ni sûrs ni efficaces comme annoncé.
crnimg60380


5) Maintenant, nous pourrions être prêts à accepter l'incompétence si ces agences de santé avaient immédiatement admis qu'elles l'avaient fabriqué et avaient arrêté la propagation. Mais ils ne l'ont pas fait. Ils ont menti, caché l'origine, dissimulant des traitements viables, censurés par les Scientifiques/journalistes.

Complicité.

Article lié :
crnimg65641


Source :