L'association BonSens.org a envoyé par RAR aux membres de COVARS ainsi qu'aux ministres François Braun et Sylvie Retailleau, une lettre faisant le point sur les données de la science concernant le port du masque généralisé, concluant à l'inefficacité et aux effets délétères potentiels, particulièrement chez les enfants. Nous avons désormais reçu tous les accusés réception de ces envois.

Comité COVARS
Ministère de la Santé et de la Prévention
14 avenue Duquesne
75007 Paris

Mesdames, Messieurs
L’association BonSens.org et ses 30 000 adhérents ont été surpris d’apprendre par voie de presse que le COVARS étudiait le retour du masque obligatoire dans certains lieux. ( La Parisien – 4 octobre 2022)

A ce jour, la majorité des études scientifiques sur le portage de masques en population générale (annexes) montrent qu’ils ne permettent pas de contrôler la propagation du virus, que cela concerne le virus Influenza, le virus SARS-CoV2 ou d’autres virus respiratoires, et qu’ils peuvent être dangereux pour la santé des porteurs, en particulier les enfants.

En effet,
Sur l’efficacité des masques en population générale contre l’infection par SARS-Cov2.

La plupart des données de la science indique que les masques faciaux sont inefficaces sur la propagation du virus. Il n’y a donc aucun consensus sur l’efficacité qu’aurait cette mesure.
Sur l’innocuité des masques imposés en population générale.

Les données disponibles suggèrent que les masques faciaux peuvent être nocifs pour la santé mais également freiner l’apprentissage des enfants et/ou causer des troubles psychologiques. Là encore il n’existe aucun consensus sur l’innocuité d’un tel dispositif.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que des décisions de Santé Publique ne doivent être prises qu’en accord avec les données de la science, et ce qu’importent les conseils du cabinet McKinsey.

Aussi nous espérons que votre décision consistera à ne rien imposer et à laisser la population, déjà largement malmenée ces dernières années avec des décisions de Santé Publique inadaptées, décider par elle-même si elle choisit ou non le port du masque pour elle et ses enfants.
L’association BonSens.org reste à votre disposition pour échanger et/ou pour vous proposer des avis d’experts sur le sujet du port du masque en population générale.

Le bureau de l’Association BonSens.org

crnimg20339