Alerte

Neige
  
Thème clair 
 
 Fil Info 
19-07-2024 17:49 - La politique c'est ça aussi (exemple avec Manon Aubry), fervente opposante à la réélection de Von Der Leyen sur LCI. Belle opposition, sauf qu'une fois Von Der Leyen réélue : Rien que du vent pour donner l'impression d'opposition, et la plupart du temps ils finissent par un bon resto ensembles, au frais des institutions que nous payons bien entendu.

Fil Info - page 6




  



  



*1.jpg


  


Silvano Trotta Officiel :


Souvent je lis que Meloni ne peut rien faire si l'Italie reste dans l'UE. Faux ! Un décret vient d'être adopté, pour stopper le traffic d'êtres humains sous pavillons d'ONG financées par Soros. Les réfugiés secourus doivent déposer leur demande d'asile à bord des navires de sauvetage, qui doit être acceptée par l'État du pavillon du navire ! Le plus souvent des pavillons Allemands ! Les ONG qui ne respectent pas les règles s'exposent à une amende de 50 000 euros. La sanction sera infligée au capitaine du navire, à l'armateur et au propriétaire du navire, a-t-il précisé. La confiscation du navire est également menacée.

  


Kash a fait une remarque intéressante sur l'opération Warp Speed qui mérite d'être notée.

Les médias grand public auraient absolument éviscéré Trump s'il s'était prononcé contre les vaccins, tout comme ils l'ont fait chaque fois qu'il a parlé de l'Ivermectine ou de tout autre remède. Il s'agissait d'empêcher Trump de gagner une autre élection et de mettre en œuvre la Grande Réinitialisation.... Trump a arrêté la Grande Réinitialisation en forçant les autres sociétés de vaccins à sortir leur propre vaccin plus rapidement qu'elles ne l'auraient souhaité. Ils voulaient des confinements jusqu'à ce que tout s'effondre, puis des passeports vaccinaux et un contrôle totalitaire. Mais nous avons évité une grande partie de cela. Je doute que Trump puisse un jour dire ce qu'il pense vraiment des vaccins à ce stade, mais pour ma part, je crois que nous avons évité beaucoup plus de balles que les gens ne peuvent l'imaginer.





  



  


S. Trotta > Les grandes villes brésiliennes, ici Brasilia, la capitale, voient l'armée se répandre. Pour combattre les résistants excédés si l'armée ne prend pas le pouvoir avec plus de 60 jours de manifestations ou encore un peu d'espoir ?




Malgré le réveillon, les Brésiliens continuent d'y croire. J'espère de tout coeur, qu'ils ne seront pas trahis par l'Armée. (mais je doute hélas).





  



  


Interview de Christian Perronne pour le Nouvel An 2023.

  


C’est un bruit qui court dans les ministères : « Le gouvernement ne passera pas le mois de mars. » Craignant des mobilisations spontanées en dehors de tout cadre (type Gilets jaunes), E.Manuel Macron a récemment enragé : « Plus personne ne tient plus aucune troupe ! »

crnimg16020