Alerte

Neige
  
Thème clair 
 
 Fil Info 
21-07-2024 19:21 - Joseph R. Biden, Jr. 21 juillet 2024 Mes chers compatriotes, Au cours des trois ans et demi écoulés, nous avons réalisé de grands progrès en tant que nation. Aujourd'hui, l'Amérique possède l'économie la plus puissante du monde. Nous avons fait des investissements historiques dans la reconstruction de notre nation, réduit les coûts des médicaments sur ordonnance pour les personnes âgées, et élargi l'accès à des soins de santé abordables pour un nombre record d'Américains. Nous avons fourni des soins indispensables à un million de vétérans exposés à des substances toxiques. Nous avons adopté la première loi sur la sécurité des armes à feu en 30 ans. Nous avons nommé la première femme afro-américaine à la Cour suprême. Et nous avons adopté la législation climatique la plus importante de l'histoire du monde. L'Amérique n'a jamais été mieux positionnée pour diriger qu'aujourd'hui. Je sais que rien de tout cela n'aurait pu être réalisé sans vous, le peuple américain. Ensemble, nous avons surmonté une pandémie séculaire et la pire crise économique depuis la Grande Dépression. Nous avons protégé et préservé notre démocratie. Et nous avons revitalisé et renforcé nos alliances à travers le monde. Ce fut le plus grand honneur de ma vie de vous servir en tant que Président. Et bien qu'il ait été mon intention de me représenter, je crois qu'il est dans le meilleur intérêt de mon parti et du pays que je renonce à me représenter et que je me concentre uniquement sur l'accomplissement de mes devoirs en tant que Président pour le reste de mon mandat. Je parlerai à la Nation plus en détail de ma décision plus tard cette semaine. Pour l'instant, je tiens à exprimer ma plus profonde gratitude à tous ceux qui ont travaillé si dur pour me voir réélu. Je tiens à remercier la vice-présidente Kamala Harris pour être une partenaire extraordinaire dans tout ce travail. Et je tiens à exprimer ma sincère gratitude au peuple américain pour la foi et la confiance que vous avez placées en moi. Je crois aujourd'hui ce que j'ai toujours cru : qu'il n'y a rien que l'Amérique ne puisse accomplir - quand nous le faisons ensemble. Nous devons juste nous rappeler que nous sommes les États-Unis d'Amérique. Joseph R. Biden, Jr. MAJ : Joe Biden soutient Kamala Harris pour devenir la candidate démocrate à la présidentielle.

Fil Info - page 339

 DIVERS/INSOLITES 


Pour EVRAS je ne vois pas que du mauvais quand je vois des enfants de 15 ans voire moins enceintes non il faut intervenir. Le problème est que ça doit rester positif et nous devons y veiller chacun tous les jours, ce que je fais.

Edit : J'ai lu les programmes, vous pouvez me détester si vous voulez mais je n'ai rien vu de négatif à présent. Si ça s'avère négatif, alors ok, on agira. Ne pas mettre la charrue avant les bœufs, sous peine de passer pour des cons non ?

  
 GUERRES 


Niger : l’ambassadeur de France est « pris en otage » (Macron). Le président français Emmanuel Macron a déclaré vendredi que l'ambassadeur de France au Niger était pris en « otage » par les militaires au pouvoir et ne se nourrissait plus que de « rations militaires ». Les militaires, qui ont renversé le président Mohamed Bazoum et pris le pouvoir le 26 juillet, avaient ordonné fin août l'expulsion de l'ambassadeur de France, après le refus de Paris de se conformer à un ultimatum exigeant son départ. La France continue depuis de s'opposer à ce départ, arguant que « ce gouvernement n'avait aucune autorité pour fonder une telle requête », rapporte l'AFP.

« Au Niger, au moment où je vous parle, nous avons un ambassadeur et des membres diplomatiques qui sont pris en otage littéralement à l'ambassade de France », a déclaré le chef de l'Etat français lors d'un déplacement à Semur-en-Auxois (Côte-d'Or, centre-est de la France).

« On empêche de livrer la nourriture. Il mange avec des rations militaires », a-t-il ajouté, dans une allusion aux militaires qui ont renversé le président.

L'ambassadeur Sylvain Itté n'a « plus la possibilité de sortir, il est persona non grata et on refuse qu'il puisse s'alimenter », a affirmé Emmanuel Macron, cité par l'AFP. Interrogé sur un éventuel rapatriement de l'ambassadeur à Paris, le chef de l'Etat français a réitéré : « Je ferai ce que nous conviendrons avec le président Bazoum parce que c'est lui l'autorité légitime et je lui parle chaque jour ». Mohamed Bazoum est toujours considéré par la France comme le chef de l'Etat légitime du Niger.
crnimg4361


  
 GEOPOLITIQUE 
 ANALYSES 


Stratpol - Bulletin N°151. Vladivostok capitale européenne de l'Asie, Kim Jong-Un en Russie, trois scénarios en Ukraine.


  
 DIVERS/INSOLITES 


ZAPPING S37-2023.


  
 COVID-19 


Une épidémie indienne du virus Nipah, qui est incurable et peut tuer 75 pour cent des personnes infectées, est « étroitement surveillée » par les responsables de la santé britanniques. L'augmentation des cas de virus, qui a inspiré le thriller pandémique hollywoodien "Contagion", a déjà tué deux personnes dans l'État du Kerala, dans le sud du pays. Cinq autres cas ont été détectés, dont celui d'un enfant de l'une des victimes, et plus de 800 personnes ont été testées. L'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) a déclaré à MailOnline qu'elle surveillait « de près » l'épidémie. Les autorités ont fermé des écoles et des bureaux et déclaré neuf villages comme zones de confinement par crainte du virus nocif pour le cerveau.
crnimg5831


  
 COVID-19 


S’exprimant au Parlement européen, l’eurodéputée allemande Christine Anderson, implore les peuples du monde de répondre à toute tentative de ressusciter la tyrannie du Covid par un non-respect massif. Ils sont déjà en train de tout ramener, et j'aimerais vraiment que vous, les gens, ne les suiviez pas. Dites simplement non. Ils veulent que vous portiez un masque ? Dites non. Ils veulent que vous ajoutiez une autre injection d'ARNm. Dites non. Ils veulent vous imposer un couvre-feu ? Dites non. C'est vraiment tout ce que vous avez à faire... Une fois que vous leur avez fait comprendre que vous n'allez plus les suivre, ils ne peuvent plus vous faire peur. Parce que tant que vous avez peur de ce qu'ils pourraient faire si vous ne le faites pas. Si vous ne vous conformez pas, ils ont du pouvoir sur vous. Retirez-leur le pouvoir. Dites simplement non.





  
 GEOPOLITIQUE 


L'OTAN africaine est créée - Le Mali, le Burkina Faso et le Niger signent une charte pour créer une alliance de défense militaire - Alliance des États du Sahel (AES). Une atteinte à la souveraineté ou à l'intégrité territoriale d'une ou plusieurs parties à la charte sera considérée comme une agression contre les autres parties, précise le document, qui oblige les signataires à s'entraider, y compris militairement, en cas d'attaque contre l'une ou plusieurs des parties. Bientôt, cette alliance pourra être élargie avec la République centrafricaine et le Tchad. 
 
La création de l’Alliance des États du Sahel marque une étape décisive de la coopération entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.
Pour la souveraineté et l'épanouissement de nos peuples, nous mènerons la lutte contre le terrorisme dans notre espace commun, jusqu'à la victoire.
- Ibrahim Traoré, président de la transition du Burkina Faso.





  
 FINANCES 


De plus en plus de personnes me demandent si elles vont souffrir de plus en plus financièrement, la réponse est oui. Mais pas très longtemps.

  
 CENSURES 


#FlorianPhilippot
Sur son compte X, #ElonMusk vient de poser une excellente question : « Comment la plupart des médias traditionnels sont-ils passés du statut de super héros de la liberté d’expression à celui de super vilains de la censure ? »

Effectivement les journalistes (sauf rares exceptions) sont aujourd’hui les premiers à exiger toujours + de censure et soutiennent systématiquement l’UE et les gouvernements quand ils vont vers la censure !

Ils ne supportent pas de ne plus maîtriser l’information. Ils ne supportent pas de voir leurs mensonges et manips désormais décryptés. Ils ne supportent pas les réseaux sociaux libres ! Ils haïssent le débat !

  
 CULTURES 


Bruxelles se lève. Les manifestants se sont rassemblés dans le centre de Bruxelles pour exiger l'abolition du programme très controversé d'éducation sexuelle dans les écoles. Les opposants à cette question craignent que l’hypersexualité et le changement d’orientation sexuelle soient encouragés dans les écoles.