Alerte

Neige
  
Thème clair 
 
 Fil Info 
20-06-2024 11:52 - Le sénateur Josh Hawley dénonce l'auteur de l'Origine proximale (un papier scientifique qui affirme l’origine naturelle du SARS-COV-2), le Dr Robert Garry : "Votre travail a été utilisé pour censurer vos collègues scientifiques et les Américains ordinaires. Vous avez honteusement participé à une propagande honteuse qui a fait partie de l'un des pires chapitres de l'histoire de ce pays, où le gouvernement a fait de la propagande auprès de son propre peuple.

Fil Info - page 152



Schiappa dans Playboy: La Majorité embarrassée.





  


Plusieurs experts et journalistes de différents pays ont exprimé de sérieuses inquiétudes concernant les essais cliniques menés par Pfizer pour son vaccin COVID. Ils accusent l'entreprise pharmaceutique d'avoir exclu des sujets ayant souffert d'effets indésirables et d'avoir utilisé une méthodologie erronée pour parvenir à l'affirmation selon laquelle le vaccin est efficace à 95 %. La France s'est entretenue avec la biostatisticienne française Christine Cotton, qui a publié un rapport sur les essais de Pfizer.
crnimg92077


  



  



  



  



  



  



  


CNN "fact-check" les affirmations selon lesquelles George Soros a financé le procureur Alvin Bragg[Le procureur qui a inculpé Trump] , en disant que Soros n'a jamais communiqué avec Bragg de quelque manière que ce soit. Ils concèdent ensuite que Soros a donné 4 millions de dollars à la PAC qui a ensuite dépensé 500 000 dollars pour soutenir la campagne de Bragg.





  


La Russie agira comme un intermédiaire honnête pendant sa présidence du Conseil de sécurité de l'ONU, et les tentatives de provoquer la Russie sont vouées à l'échec, a déclaré samedi le premier représentant permanent adjoint auprès de l'ONU, Dmitry Polyansky, sur sa chaîne Telegram . La Russie a pris la présidence du Conseil de sécurité le 1er avril.
 
Ainsi, tous nos ennemis et adversaires, pour qui cette perspective était comme un os dans la gorge, ont eu honte", a noté Polyansky. Il a noté que "le droit international et les règles de procédure, développés au fil des décennies, sont en fait en vigueur à l'ONU, au lieu de "l'ordre fondé sur des règles", par lequel l'Occident collectif cherche à remplacer le droit international.
crnimg40685