Le représentant Louie Gohmert (TX-01) a publié la déclaration suivante après avoir introduit un projet de loi visant à éliminer la protection de la responsabilité des entreprises lorsque leurs vaccins sont soumis à des mandats publics :

 
L'immense souffrance humaine que notre pays a connue en raison des mandats honteux du vaccin COVID-19 ne doit plus jamais se reproduire
— a déclaré Rep. Gohmert. 

 
Par son décret imprudent, l'administration Biden a forcé de nombreux Américains à choisir entre le maintien de leurs moyens de subsistance et la protection de leur autonomie corporelle contre un vaccin expérimental, dont nous savons maintenant qu'il ne protège pas contre l'infection ou la transmission. Plus important encore que la ruine financière que les mandats ont causée à tant d'Américains sont les dangers clairs et actuels que ces vaccins peuvent poser pour la santé et la sécurité de ceux qui les ont reçus.

Si le gouvernement des États-Unis souhaite forcer les Américains à prendre un vaccin expérimental, la Constitution américaine et les normes en matière de droits de l'homme lui imposent d'argumenter et de convaincre les Américains qu'il est sûr et efficace, en respectant le consentement éclairé et le droit de refuser. Si le gouvernement américain refuse d'honorer le droit individuel le plus élémentaire en la matière, alors aucune personne raisonnable ne soutiendra qu'il devrait également y avoir une immunité de responsabilité pour les produits mêmes qui sont imposés à la population.  Ce projet de loi éliminerait à juste titre la protection de la responsabilité des fabricants de produits pharmaceutiques pour tout vaccin soumis à un mandat. Il est temps que les sociétés pharmaceutiques défendent leurs produits et assument la responsabilité de leurs actes lorsque cela est nécessaire.

Source :
crnimg14367