ENQUÊTE - Les deux premiers articles sur la « harcelosphère » ont permis de révéler un réseau organisé qui s’attaque sans relâche à l’IHU Méditerranée et au professeur Didier Raoult par le biais des réseaux sociaux, à grand renfort d’insultes, de mensonges, et de propos vulgaires. Qu’en est-il maintenant ? Ses acteurs ont-ils été pris de remords ou de honte ? Absolument pas. Pire encore, un avocat du nom de Maitre Eolas s'est joint à ce manège infernal, dont les pratiques sont de nature à enfreindre son Code de déontologie.

Lancée en août, une pétition « stop aux comportements inacceptables des... sociaux » avait déjà appelé le Conseil de l'Ordre des médecins à réagir afin de prendre des mesures visant à mettre fin à ces attaques perpétuelles. Sa mise en ligne a eu certains effets, notamment sur le Dr Matthias Wargon, qui fait désormais preuve de plus de retenue, probablement par peur de faire l’objet d’une plainte auprès de l’Ordre des médecins. Néanmoins, ce dernier, passant toujours le plus clair de son temps sur Twitter, ne peut encore s’empêcher de commettre des réflexions déplacées.

La suite à lire ici :
crnimg9560