Le Forum économique mondial (WEF) tiendra sa réunion annuelle à Davos le mois prochain. Pour la deuxième année consécutive, Le Dossier est la première publication à publier la liste des orateurs qui participeront à ce rassemblement de la classe dirigeante en Suisse, sur invitation uniquement.

Le Forum économique mondial est une organisation politique fanatique qui se fait passer pour une entité neutre, avec des objectifs politiques spécifiques qui impliquent la centralisation du pouvoir entre les mains d'élites mondiales triées sur le volet, comme seul moyen de sauver la Terre d'une prétendue urgence climatique. La conférence annuelle de Davos fait office de lieu d'échange d'idées et de narration en personne ultra exclusif pour cette classe dirigeante triée sur le volet. Le WEF est dirigé par le leader et président Klaus Schwab, qui prône une "transition verte" par le biais de son programme faussement nommé "capitalisme participatif", qui équivaut à une tyrannie technocratique.

Des mouvements tels que "The Great Reset", "Build Back Better" et l'agenda ESG ont été mis sur pied par les "parties prenantes" du WEF lors des précédents congrès de Davos.

Le Dossier a obtenu une première liste partielle des deux événements et des orateurs confirmés pour Davos 2023.

Le programme de Davos 2023 comprend des événements tels que :

  • Pourquoi nous avons besoin de passeports à piles.
  • Prendre la tête de la charge à travers la nouvelle normalité de la Terre (avec Al Gore).
  • Un salaire de subsistance pour tous.
  • Permettre une transition équitable.
  • Au-delà de l'arc-en-ciel : Faire avancer les droits des LGBTQ+.
  • Promouvoir l'équité raciale et ethnique (modéré par CNN).
  • Décarboniser les chaînes d'approvisionnement (modéré par la télévision d'État chinoise).
  • Trouver le bon équilibre pour les crypto-monnaies (modéré par CNN).
  • S'attaquer aux préjudices à l'ère du numérique.

Parmi les orateurs de Davos 2023 figurent :

  • Tedros Adhanom, directeur de l'OMS.
  • Laurence D. Fink, président et directeur général, BlackRock Inc.
  • Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l'OTAN.
  • Shou Zi Chew, président-directeur général, TikTok.
  • Shamina Singh, présidente, Mastercard Center for Inclusive Growth, Mastercard.
  • Ancien vice-président Al Gore.
  • Hilde Schwab, épouse de Klaus Schwab.
  • Tian Wei, animateur, China Global Television Network.
  • Elena Cherney, rédactrice en chef des actualités du Wall Street Journal.
  • Ina Fried, correspondante en chef pour la technologie, Axios.
  • Brad Smith, président et vice-président de Microsoft Corp.
  • Hadley Gamble, présentateur, CNBC.
  • Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas.
  • Stacy-Marie Ishmael, Rédacteur en chef, Crypto, Bloomberg News.
  • Larry Madowo, correspondant, CNN.
  • Jeremy Allaire, PDG de Circle.
  • Brad Garlinghouse, PDG de Ripple.

Au cours des derniers mois, l'ordre du jour du WEF a été violemment critiqué aux États-Unis, tant par la population civile que par les dirigeants des États libres d'Amérique.

On ne sait pas encore à quoi ressemblera le contingent américain à Davos pour la réunion de 2023. En 2022, il comprenait 25 politiciens et hauts responsables de l'administration Biden. La secrétaire d'État américaine au commerce, Gina Raimondo, a rejoint le "tsar du climat", John Kerry, en tant que représentants de la Maison Blanche sur place. Ils ont été rejoints par 12 politiciens démocrates et 10 républicains, dont 7 sénateurs et deux gouverneurs d'État.

Rapporté par Actu Intel.

Source :
crnimg79139