Alerte

Neige
  
Thème clair 
 
 Fil Info 
13-07-2024 09:44 - Baignade dans la Seine: les images de la ministre des Sports plongeant dans le fleuve à Paris à 13 jours des JO. Ceci fait suite à l'arrivée controversée à Paris des forces de sécurité du Qatar qui participeront à la sécurisation des prochains Jeux Olympiques.

Fil Info - page 529

 DESINFORMATIONS 
 PROPAGANDES 
 ANALYSES 


La 6e colonne russe, l’épouvantail à moineaux… aux connexions ukrainiennes et occidentales. Vous vous souvenez peut-être du début de l’opération spéciale russe, quand les médias français s’acharnaient à décrire les Russes comme « des nazis », et le régime russe comme « fasciste ». Certains d’entre vous se souviennent peut-être de photos où l’on voyait effectivement des néonazis russes, agitant des drapeaux du IIIe Reich, mélangés à des drapeaux de la Russie impériale, et se baladant en faisant des saluts hitlériens et portant des insignes comme la croix gammée ou la croix celtique.

Cette tendance russe existe bel et bien, comme dans tous les pays européens, mais encore faut-il comprendre qui ils sont, quelles sont leurs connexions et leurs projets. C’est ce que j’appelle la 6e colonne, une branche de l’opposition russe au visage de mort qui ressemble à s’y méprendre à ce que l’on pourrait voir en Ukraine, ou dans les bataillons de représailles ukrainiens. Voici un article pour décrypter.
crnimg94982


  
crnu_media

 CONTROLES 
 DESINFORMATIONS 
 INGERANCES 


Ceci représente bien un des fonds du problème, les Fact Checkers présentés comme indépendants sont tout sauf indépendants. En exemple ici PolitiFact sur le climat, vérifiable également pour les autres Fact Checkers.

  

 CONTROLES 
 CONNEXIONS 
 ANALYSES 


La dissolution a été faite sous supervision du «parrain américain» et de BlackRock, affirme Guy de la Fortelle. Larry Fink était à Paris juste avant le projet de dissolution de Macron, a repéré l’économiste sur le plateau de Tocsin. Le patron de BlackRock (10.500 milliards d’actifs) était effectivement à Paris, où il a laissé au moins une trace, une interview au Figaro.
crnimg61153



A nouveau, on est dans la situation où les États-Unis veulent tirer de grandes liquidités de l'Europe en la mettant sous coupe réglée allemande. Le 6 juin 2017, un mois après l’«élection» de Macron, Larry Fink a été reçu en toute discrétion à l’Elysée et à Matignon.
crnimg54122



En juillet 2019, Fink est encore dans les salons de l’Elysée avec des représentants de fonds d’investissement pour «lutter contre le changement climatique», et reçoit la Légion d’honneur en 2020.

  
 PROPAGANDES 
 VACCINATIONS 
 IMPACTS 


Le Pentagone a mené une campagne secrète contre la vaccination pour affaiblir la position de la Chine pendant la pandémie. Cette opération secrète n'a jamais été signalée auparavant. Selon Bloomberg, au cours de la crise du COVID, l'armée américaine aurait lancé un programme secret visant à discréditer la vaccination Sinovac de la Chine, en représailles aux tentatives de Pékin d'imputer la responsabilité de la pandémie à Washington. L'une des cibles était le public philippin. Les experts de la santé affirment que cette manœuvre était injustifiée et qu'elle mettait des vies innocentes en danger.
crnimg94945


  
crnu_media

 CONTROLES 
 AVERTISSEMENTS 
 REVELATIONS 


Un lanceur d'alerte qui travaillait pour le HHS a révélé que le gouvernement construisait des centres de détention secrets partout aux États-Unis? PRÉPAREZ-VOUS À LA PHASE SUIVANTE.

  
 ESPIONNAGE 
 UE 
 LEGISLATIONS 


L'UE votera demain son texte visant à mettre fin aux communications privées… Officiellement, il s’agit de scanner de manière préventive les communications des utilisateurs afin de détecter les contenus d'abus sexuels sur des enfants. 

Plusieurs fournisseurs d'applications de messagerie ont publié des déclarations claires dans lesquelles ils dénoncent non seulement une atteinte à la vie privée, mais aussi à la démocratie. Ils craignent que cette boîte noire soit secrètement utilisée pour suivre d’autres contenus.
crnimg82760


  

 GEOPOLITIQUE 
 DIPLOMATIE 
 ANALYSES 


Le 18 juin 2024, le président russe Vladimir Poutine a été accueilli en grande pompe à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, par le dirigeant suprême Kim Jong-un.

  

 DECLARATIONS 
 GEOPOLITIQUE 
 BRICS 


Porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères : "Le G7 ne représente pas le monde. Les sept pays ne représentent que 10 % de la population mondiale. Année après année, leur part dans l'économie mondiale ne cesse de diminuer. Même combinés, ils contribuent moins que la Chine à la croissance économique mondiale et leur agrégat économique en termes de parité de pouvoir d'achat a déjà été dépassé par les pays BRICS.

Le G7 s'est depuis longtemps éloigné de son objectif initial, qui était de coordonner la stabilité de l'environnement économique mondial, et est de plus en plus devenu un outil politique destiné à perpétuer la suprématie des États-Unis et de l'Occident".


  
 GUERRES 
 STRATEGIES 
 REVELATIONS 


Révélations : le plan de Netanyahou à Gaza après la fin de l’agression militaire. Personne ne doit contrarier les plans de Benyamin Netanyahou et l’aile radicale qui partage le pouvoir au sein de son gouvernement. Toute tentative de remettre en cause sa stratégie à Gaza doit être étouffée dans l’œuf. La dissolution du cabinet de guerre participe de cette logique, de profondes divergences ayant émaillé les relations entre le Premier ministre va-t-en-guerre et les membres de cette instance qui commençaient à critiquer sévèrement la façon dont le chef de l’Exécutif conduit son génocide contre les populations civiles dans les territoires palestiniens. L’antagonisme inédit est accentué par les plus grandes manifestations jamais recensées en Israël, exigeant le départ de l’indéboulonnable Bibi.

Or, Benyamin Netanyahou a, derrière la tête, une idée bien précise de ce qu’il compte faire une fois la bande de Gaza rasée. En effet, le but inavoué du régime de Tel-Aviv, à terme, est de «clore» le dossier palestinien quand toutes les infrastructures seront détruites et les dirigeants militaires du Hamas liquidés. L’enclave palestinienne sera alors invivable pour les rescapés. Au sein du cabinet de Netanyahou, on réfléchit, dans le même temps, à l’extension des hostilités à la Cisjordanie. Objectif : un changement démographique profond sur la base d’un repeuplement ultérieur à grande échelle des territoires palestiniens par des colons israéliens.

Une fois l’opération militaire achevée, Benyamin Netanyahou planifie la création de bases militaires et la reconstruction des infrastructures réduites en poussière, notamment les immeubles à usage d’habitation, les hôpitaux et les écoles, au profit des nouveaux indus occupants israéliens des lieux. Israël mettra en avant le sempiternel argument de la sauvegarde de sa propre sécurité et la prévention d’autres attaques similaires à celle du 7 octobre 2023. A ce sujet, les services secrets israéliens, apprend-on, ont mis en place une stratégie qui consiste à exercer un contrôle plus sévère sur les Palestiniens qui seront fichés, selon leur sympathie pour le Hamas ou leur «loyauté» envers l’Etat hébreu. Tout Palestinien qui montrera patte blanche se verra proposer la nationalité israélienne, tandis que ceux qui refuseront de collaborer avec l’entité occupante subiront les affres de la déportation.

Fortement soutenu par le puissant lobby sioniste aux Etats-Unis, Benyamin Netanyahou a pour mission de faire capoter la solution à deux Etats et de torpiller les efforts de la communauté internationale visant à mettre fin à l’interminable conflit au Proche-Orient, en dépit de la récente reconnaissance pleine et entière de la Palestine par des pays européens, laquelle ne changera absolument rien à l’entreprise machiavélique du Premier ministre israélien.
crnimg98076


  
 GEOPOLITIQUE 
 OTAN 
 ANALYSES 


Mark Rutte candidat au poste de secrétaire général de l'OTAN après l'accord avec Orbán. Le Premier ministre néerlandais remplacera Jens Stoltenberg après avoir promis de ne pas déployer de forces hongroises en Ukraine. Rutte, un homme politique de centre-droit, est Premier ministre des Pays-Bas depuis 14 ans, mais a annoncé qu'il démissionnerait il y a un an et qu'il devrait être remplacé peu de temps après de longues négociations de coalition pour former un nouveau gouvernement néerlandais.

Connu sous le nom de « Téflon Mark » pour ses pouvoirs de survie, Rutte a également continué à enseigner les sciences sociales un jour par semaine dans les écoles de La Haye lorsqu'il était Premier ministre. L'OTAN tiendra son sommet annuel à Washington DC le mois prochain, à un moment où l'Ukraine cherche une aide supplémentaire face aux nouvelles attaques de la Russie. Rutte devrait prendre la tête de l'alliance après le sommet, qui discutera de la manière d'assurer un soutien militaire à long terme à l'Ukraine.
crnimg65173